Liberty Fantastik

Forum Star Wars, Star Trek, S.F et Fantastique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Navigation

 Accueil
 Forum : 

Sondage
Notation en pourcentage de Star Trek : Le Film
Chef d'oeuvre
29%
 29% [ 2 ]
Excellent
43%
 43% [ 3 ]
Bon
0%
 0% [ 0 ]
Moyen
14%
 14% [ 1 ]
Mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Trés mauvais
0%
 0% [ 0 ]
Nul
14%
 14% [ 1 ]
Total des votes : 7
Liens

Liens Star Wars

Liens Star Trek

Liens Divers


Partagez | 
 

 La critique de Prédator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liet Kynes
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 210
Date d'inscription : 26/09/2004

MessageSujet: La critique de Prédator   Dim 13 Fév - 2:12

David a écrit:
Predator

1987
Réalisé par John Mc Tierman

Note : 7/10

Il est intéressant de constater à quel point Predator et Alien sont similaires sur bien des points et à quel point leur réussite tient du même miracle, mais dans des mesures un peu différentes bien entendu. Predator avait tout du sous-Alien au départ - et c'est peut-être toujours le cas - mais lui aussi doit tout au talent de son réalisateur.
John Mac Tierman, tout comme Ridley Scott en son temps, rend originale une banale chasse au monstre par l'instauration d'un climat particulier, ce qui est la marque d'un vrai bon metteur en scène. Ici il ne s'agit pas d'une atmosphère sombre et oppressante mais d'une chaleur humide et étouffante qu'on peut ressentir derrière son écran à chaque instant. Et comme pour Alien, le look novateur de la créature est totalement salvateur et emporte immédiatement l'adhésion. Predator est une vraie bonne série B.

..........................................................................................................
Predator 2

1990
Réalisé par Stephen Hopkins

Note : 5/10

La première demie-heure de Predator 2 est catastrophique, on a l'impression d'assister à un très mauvais remake du film de Mc Tierman. Les comédiens ont changé mais les personnages sont identiques dans leurs attitudes, même les dialogues sont quasiment semblables! En fait, seul l'environnement a changé : on est passé d'une jungle à une autre (urbaine dans ce cas).
C'est à partir du moment où le personnage interprété (assez mal d'ailleurs) par Danny Golver se retrouve seul face au monstre que le film trouve sa véritable identité et se démarque quelque peu de son prédécesseur. Une vraie course-poursuite très bien menée par le réalisateur s'engage alors dans la ville et s'achèvera à l'intérieur du vaisseau extra-terrestre. On y verra discrètement un crâne d'Alien au beau milieu d'une multitude de trophés de chasse des Predators.
Depuis cet instant on attentait l'affrontement de ces deux monstres sur grand écran. C'est chose faite depuis 2004.

_________________
Je ne connaitrai pas la peur, car la peur tue l'esprit...J'affronterai ma peur...Et lorsqu'elle sera passé...Il n'y aura plus rien. Rien que moi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La critique de Prédator
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prédator en BD
» [Harmut, Rosa] Accelération, une critique sociale du temps
» Coffret casque Prédator
» Alien ou Prédator ?
» Critique pour "Mystères et Mauvais Genres" Collectif *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Fantastik :: Les films S.F. et fantastique :: Les critiques et vos commentaires sur les films :: Prédator-
Sauter vers: